Article VDN 3/05/2015 DanjouBoda
À Iwuy, «Non, Danjou-Boda ne va pas fermer ses portes… Au contraire!»

Que se passe-t-il chez Danjou-Boda ? Le spécialiste de l’ameublement iwuysien n’est pourtant pas un habitué des liquidations. L’enseigne est-elle en difficulté ? Va-t-elle fermer ? Nous avons interrogé son dirigeant, Loïc Danjou.

« C’est à grand renfort de publicités, réalisées en famille… par le frère de Loic Danjou, Julien, que l’enseigne a annoncé sa liquidation. »

IWUY. « Liquidation totale » Dans nos colonnes, sur d’innombrables panneaux publicitaires, sur des sets de table dans différents restaurants, dans le ciel… On ne peut pas dire que la campagne publicitaire de ce grand nom de l’ameublement iwuysien passe inaperçu. Au point que certains s’interrogent. Mais non, le professionnel du meuble, installé à Iwuy depuis plus de cinquante ans, ne va pas mettre un terme à son histoire familiale. Non l’enseigne ne va pas fermer ses superbes locaux. Si Loïc Danjou a décidé de lancer cette liquidation, c’est pour pouvoir entreprendre divers travaux de mise en conformité, obligatoires, dans son ancienne brasserie, datant du XVIIIe siècle, bien connue des Cambrésiens. Des travaux pour l’accessibilité des personnes handicapées avec des rampes d’accès, des bandes de guidage au sol… Un investissement lourd, de plusieurs dizaines de milliers d’euros ; qui sera réalisé par étapes, « sans fermeture de l’enseigne », confie Loïc Danjou.

En attendant et pour l’occasion, le patron a rouvert intégralement les 5 000 m2 d’exposition, jusqu’aux superbes caves, fermées depuis des années, qui servaient autrefois à stocker le charbon. L’occasion aussi de sortir des ateliers des meubles d’exception, comme ce buffet 1900, cette magnifique bibliothèque, et des antiquités comme des cuivres, des étains, des tapisseries anciennes…

Les entreprises Danjou-Boda et Danjou & Co (pour les pros) comptent aujourd’hui une quinzaine de salariés et ne semblent pas près à mettre un terme à leur belle histoire familiale qui perdure depuis déjà sept générations, à Iwuy.

STÉPHANIE ZORN

cambrai@lavoixdunord.fr

PHOTOS AIRCOM ALTITUDE

Consulter l’article :

Article VDN_07_cambrai_03 04 2015